fbpx

10 choses gossantes de l’internet.

Pratiquer un métier sur le web vient vraiment avec des avantages et des désavantages. J’vous présente mon top de petites choses qui gossent sur un daily basis.

Les gens qui pensent que c’est correct d’écrire des interrogations /ordres en dm aux gens du web. Ex : Recette?? – C où? – C’est koi la toune? – Quoi ton app pour modifier les photos? 
* J’suis pas Google, ni Ricardo, ni Shazam.

Le non-sens de penser que parce que c’est du web, et non une discussion en réel, tu peux dire tout ce qu’il te passe par la tête. 
Gardez-vous une gêne ou exprimez des opinions avec respect. 

Les commentaires sous les publications Facebook des grands médias comme Le Journal de Montréal ou TVA Nouvelles.

Les trolls qui s’amusent à commenter des photos ou des stories. Honnêtement, que @jp47382916 (pas de photos, pas d’abonnés) m’ai écris que j’étais obèse et que je me victimisais, a pas eu grand impact sur moi aujourd’hui. Mise à part me servir de preuve pour appuyer cet argument. 
Bloqué, bye bye. 

Les amitiés instantanés. Je blogue depuis 7 ans. Des gens, j’en ai rencontré. Certaines personnes avec qui ça a cliqué, d’autres avec qui on s’est oublié. Je crois pas aux amitiés du tout-d’un-coup, c’est à dire, se fait voir ensemble, toujours se show off en stories quand ça se croise à un café. C’est pas nécessaire de tant exposer une amitié dans la vie. Si c’est le cas, la technique marketing est là, we see you. 

Le facetuning sur un temps. On est à l’ère où le self love est prôner comme jamais. De voir des gens qu’on aime suivre, utiliser l’application pour s’enlever 15 livres, je trouve ça intense et triste. Ici, j’parle pas d’un petit plis de bras, d’un bouton ou de blanchir ses dents. J’parle de modifications corporelles intenses. C’est pas saint. De plus, ct’un bon choc quand on croise les gens en vrai. 

Les collaborations de masse. J’adore collaborer avec des marques! Quand je le fais, je le fais de façon la plus vraie possible : je choisi de collaborer avec des produits ou des services qui sont vraiment appréciés et des marques qui témoignent des mêmes valeurs que moi. Cependant, quand on est 24 personnes à faire la dite collaboration mise en ligne le jeudi matin à 11h – je trouve que ça l’air niaiseux un peu et mal fait. Du pourquoi, je demande toujours combien de participants seront de la campagne. Plus que 6, might pass. 

Les jugements. S’acheter des vêtements chères, tu te fais traiter de pas d’allure trop snob. Les jeunes mamans sont pas aux couches lavables? Personnes indignes. Encore pire pour celles qui allaitent pas.  Tu manges du Nutella? Tueuse d’orang outans. Une paille dans ton Starbucks!? Sérieux, la terre est en train de crever – les tortues aussi – pis c’est à cause de toi. Tu t’habilles au Zara? Ben là, le fast fashion c’est la pire affaire — tu devrais encourager local. C’EST TANNNNNNNANT. Pis c’est sur tout, à presque tous les jours. C’est drôle parce que souvent, en bout de ligne même si ces petits commentaires là sont pas méchants, ça nous pique assez pour scraper la prochaine heure qui suit dans notre journée. Surtout que c’est pas parce que les gens s’exposent, qu’ils exposent tout. Fait 1 an j’utilise plus d’essuis-tout, je fais l’achat de mon détergent à lessive et mon savon à main en vrac, j’utilise des pailles en stainless ou en plastique réutilisables la majorité du temps, je travaille dans des cafés locaux et j’encourage beaucoup plus les restos indépendants que des chaînes, j’achète mes légumes au petit marché local, je porte des boutiques de fast fashion parce que crime, ma shape ne se conforme pas aux tailles standards des petites boutiques qui font des beaux petits top en lin fait mains. C’est juste quelques exemple, mais le jugement sur les médias, c’est lourd as fuck. 

Le drama en ligne. Une telle aime pas une telle, ça se call out en stories ou en commentaires désobligeants. Common, la rentrée scolaire c’était y’a 15 ans. Passez à autre chose. 

Les gars qui slide en DM même si tu publies environ 10 photos de ton copain dans le dernier mois. Surtout les monsieurs de 65 ans qui pense que t’as envie de faire des belles découvertes amicales – Pierre, t’as l’âge de mon père. It’s a no. 

Précédent

Suivant

Loading cart ⌛️ ...

Pin It on Pinterest

Share This